Responsabilité Sociétale de l’Entreprise

18 novembre 2021

Par essence, Histoire & Patrimoine s’inscrit parfaitement dans ce que nous appelons le passage d’une société de consommation à une société de préservation. 

Une urgence climatique

 

Le changement climatique est un enjeu de société. La réponse aux dérèglements climatiques passe par une réduction des émissions des gaz à effet de serre. Il a été établi que pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °C, des changements rapides, d'une portée considérable et sans précédent seraient nécessaires dans tous les aspects de la société. Ainsi, le Protocole de Kyoto, les Accords de Paris, ou encore la Loi de transition énergétique ont été mis en place pour fixer des objectifs communs afin de consolider la coopération internationale en matière de lutte contre les changements climatiques et de montrer la voie à suivre.

 

Conserver l’existant

 

En ressuscitant l’existant, Histoire & Patrimoine incarne une nouvelle société de préservation à l’opposé de la société de consommation. Réhabiliter c’est limiter les démolitions et de ce fait diminuer l’émission de CO2. Le secteur du bâtiment émet environ 40 millions de tonnes de déchets par an, dont plus des trois quarts d’entre eux proviennent des travaux de démolition. Ainsi, réhabiliter un bien va au-delà de la conservation d’un patrimoine, c’est s’inscrire dans une démarche moins polluante.

Par ailleurs, nos immeubles en centre-ville revitalisent les villes et rapprochent lieux de vie, de travail, de consommation et de loisirs, limitant ainsi les déplacements pendulaires et donc l’empreinte carbone des habitants. Une ville dense où les services et infrastructures sont à proximité contribue à l’optimisation des réseaux (électricité, chaleur, traitement des déchets…) à la limitation des déplacements et, donc, à la limitation des émissions de gaz à effet de serre.

 

Préserver la nature

 

Réhabiliter c’est également laisser une chance aux espèces animales de rester dans leur habitat naturel. En ne détruisant pas l’existant nous conservons la biodiversité présente sur nos sites. C’est le cas aux Grands Moulins de Paris de Marquette-lez-Lille. Édifice incontournable de la vie lilloise, cette ancienne usine a fermé ses portes en 1989. Pendant les 30 dernières années qui se sont écoulées la nature a repris ses droits. Ainsi, pour sauvegarder la biodiversité du site, nous avons placé un gîte à faucons en haut de la flèche du bâtiment, des perchoirs et nichoirs sur tous les sommets de façades et créé un gîte à chiroptères en partenariat avec une association spécialisée.

 

Pose de la flèche aux Grands Moulins de Paris de Marquette-lez-Lille

 

Histoire & Patrimoine participe à la préservation de la nature tout en créant des environnements propices aux bien-être de ses futurs habitants. Ainsi, nous préservons jardins, parcs et zones vertes dans l’ensemble de nos réhabilitations.

Quelques exemples de nos nombreuses demeures où la nature est omniprésente : le Pensionnat de Juilly, lieu ouvert sur la nature avec un parc et un lac, le Château de Pontchartrain dont le parc classé sera préservé et aménagé avec des aires de barbecue et de pique-nique, des ruches, et des zones de balades pour le bien-être des futurs résidents, et enfin Le Clos Grivolas à Avignon qui a été pensé comme une véritable parenthèse de sérénité avec un magnifique jardin intérieur composé de platanes multi centenaires.

Ce sont là trois exemples d’une dynamique bien plus grande qui participe à offrir aux habitants une bulle de bien-être et de tranquillité tout en préservant l’environnement.

 

 

Préservation des savoir-faire

 

Nos chantiers nécessitent le talent de ferronniers, de couvreurs spécialistes d’ardoises au clou ou au crochet, de menuisiers travaillant sur mesure, de sculpteurs, de staffeurs… Grâce à l’investissement de nos clients, ces précieux et rares savoir-faire continuent de vivre et de se transmettre. Reconnaître et préserver les pratiques et le savoir-faire d’ouvriers spécialisés s’inscrit dans une réelle démarche RSE. En effet, on privilégie l’usage du circuit court et l’utilisation de matériaux bas carbones. Les travaux effectués sont ainsi durables et responsables.

 

 Group 2.png